Un livre, un auteur

Si vous souhaitez organiser une séance de lecture, découvrez nos programmes :

Lettres au marquis de Sévigné ou l’Art de se faire aimer (XVIIè siècle)

De NINON DE LENCLOS

Une lecture épistolaire de Philippe Gaessler

« Le plus sûr moyen d’être aimé, c’est de paraître persuadé qu’on l’est. »

Ninon de Lenclos

Dans ses lettres adressées au Marquis de Sévigné, Ninon tente d’orienter les aspirations du jeune séducteur, peu expérimenté dans l’art de se faire aimer et blessé dans son amour propre.

Au fil d’une correspondance assidue, elle exprime les sentiments qu’elle éprouve à l’égard des deux sexes, à l’appui de son expérience dans le domaine des relations amoureuses et des aléas de son existence.

Ninon est une femme libre, affranchie des conventions et instruite sur les passions qui unissent les êtres et les éloignent d’eux-mêmes.

Lucide, l’épistolière démasque avec ironie les turpitudes de son temps. Dans son argumentation, Ninon se moque de la vanité des hommes et de leur inconséquence à la façon qu’ils ont de gérer leurs émotions et des les sublimer. Ecrites dans un style digne du grand siècle, ces lettres révèlent une pensée moderne qui nous interroge sur la nature humaine dans la culture d’une époque.

Les douze lettres que nous avons choisies, présentent un large éventail de sa pensée. Cette correspondance est une sorte de traité de morale libertine faisant le portrait de la libération des mœurs commencée au XVIIème siècle. Une interrogation atemporelle sur l’art de se faire aimer.

    Les intermèdes musicaux
  • Louis Couperin (1626-1661) Un maître du Clavecin
  • Interprétation : Christophe Rousset

Au fil des lectures, nous écoutons avec plaisir quelques pièces composées par Louis Couperin et interprétées magnifiquement par Christophe Rousset, qui dès l’âge de treize ans, assouvit sa passion pour l’esthétique baroque et l’opéra, en étudiant le clavecin. Chef d’orchestre, Christophe Rousset poursuit sa carrière de claveciniste, de chambriste et enregistre sur les plus beaux instruments historiques. Ses intégrales des œuvres pour clavecin de François Couperin, Jean-Philippe Rameau, Jean-Henri d’Anglebert et Antoine Forqueray sont des références. Sa discographie est considérable et il a remporté de grands succès avec la bande son des films « Farinelli » et « Mitridate » de Mozart.

Christophe Rousset nous présente Louis Couperin, comme l’un des précurseurs les plus étonnants de Lully et de son neveu François Couperin Le grand. Mort prématurément à l’âge de trente cinq ans, ce musicien émérite du XVIIème siècle a excellé par la composition et fut estimé par ses contemporains dans sa manière de jouer.

Jacques Casanova de Seingalt (1725-1798)

Casanova

Histoire de ma vie aux éditions Gallimard

Séquences de la vie du libertin lues et interprétées à haute voix

Voir notre rubrique "Lectures historiques"

Madame de DURAS (XIXè siècle)

Madame de Duras

Ourika

Ce petit roman raconte les difficultés d'intégration subies par une jeune femme noire, émigrée en France au XIXème siècle.

Ce récit de Claire de Kersaint, Duchesse de Duras, évoque avec le talent d'un écrivain confirmé le destin tragique de cette femme, dans une époque obscurantiste.

François-René de Chateaubriand (1768-1848)

Chateaubriand

  • René aux éditions Gallimard
  • Lettre sur le paysage en Peinture aux éditions Rumeur des Ages