Actualités en 2014

Si vous souhaitez organiser une séance de lecture, découvrez nos programmes :

 

Romain Gary

RomainGaryQu’ils soient ambassadeurs, collectionneurs d’art, soldats, prisonniers, survivants de la guerre ou amateurs de jolies femmes, les héros de Romain Gary sont victimes de la folie humaine. Ils se débattent et s’agitent comme de pauvres pantins tentant en vain de résister aux forces qui les entraînent vers un destin tragique.

Nous avons choisi de vous lire deux nouvelles poétiques, à la fois cruelles et désabusées dignes d’un écrivain au talent incontesté. Un voyage dans l’aire du temps à la lueur de récits façonnés par un grand magicien du rêve.

- Les habitants de la terre

- Le faux

Editions Gallimard

Lecteur : Philippe Gaessler

Printemps des poètes en 2014

 

En hommage à Max JACOB
La compagnie LIRE EN SCENE
Présente
Poèmes au cœur des arts

Poete2014

A l’occasion du Printemps des poètes, Philippe Gaessler propose une lecture consacrée à Max Jacob. Généreux, brillant, charmeur, amuseur… Tel est le visage public du poète et du peintre Max Jacob dont les nombreuses œuvres sont un peu oubliées aujourd’hui. Cependant, une jalousie et une susceptibilité excessives font de lui un écorché vif. Ami de Picasso, témoin privilégié de la naissance du cubisme, Max Jacob s’est lié avec Juan Gris, Apollinaire, Braque ou André Salmon. Il réinventa la poésie en prose : Saint Matorel (1911) et le Siège de Jérusalem (1914), illustrés par Picasso et les Œuvres burlesques et mystiques du frère Matorel (1912) avec des dessins de Derain précèdent le célèbre Cornet à dès (1917). Converti au christianisme, il est baptisé en 1915. Jusqu’en 1921, il fréquente la bohème montmartroise et se lie avec la plupart des écrivains et artistes du moment : Jean Cocteau, Modigliani. De 1921 à 1928, il s’installe à l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, où il demeura de nouveau à partir de 1935, et jusqu’à sa mort en 1944. Durant toute sa vie, il fut un « découvreur » de talents, encourageant peintres, écrivains et musiciens tels qu’André Malraux, Paul Dubuffet,  Francis Poulenc, Christopher Wood et Raymond Radiguet.

- Extraits des œuvres lus au public -
- Conseils à un jeune poète
- Le cornet à dés
- Conseils à un étudiant
- Esprit de Raymond Radiguet
(Lettre à Jean Cocteau)

Avant le silence des forêts

 De Lilyane Beauquel

(Editions Gallimard)

 Extraits lus et interprétés par Philippe Gaessler

Philippe Gaessler 

« Avant le silence des forêts » est un premier roman.

Philippe Gaessler, Lecteur public, vous invite à écouter quelques séquences de ce beau livre à la fois singulier dans le style et fort dans ses évocations de la vie dans les tranchées. A la lecture de ce carnet de bord, on se sent engagé dans la turbulence des combats. C’est la grande guerre dans toute son horreur. On a l’impression d’y être. Nous proposons à nos auditrices et auditeurs un moment d’écoute, de silence et de réflexion qui ne manquera pas de nous interroger sur le sens de l’histoire humaine et de son étrange inhumanité.

Présentation des éditions Gallimard :

Otto, Simon, Heinrich et Nathan, quatre jeunes Allemands de vingt ans, partent découvrir le monde, portés par le train de l’Histoire. Quand ils quittent le bourg bavarois où ils sont nés, leurs désirs affleurent à peine et ils ne connaissent de la vie que leur belle amitié. A leur arrivée, ils comprennent vite vers quoi on les a envoyés. Nous sommes en 1915, en Lorraine.

Après les charges terrifiantes en première ligne, il faut tant bien que mal s’accommoder à la catastrophe. Simon, d’une voix douce, choisit de consigner dans ses carnets ce qui subsiste de vie dans les tranchées.

Durée à prévoir : 1h00

 

Pompei

« ARRIA MARCELLA » de Théophile Gautier (interprété par Philippe Gaessler)

Pompei

Le lecteur vous promènera dans la ville de Pompéi au temps de Titus.
Vous découvrirez la nouvelle fantastique de T. Gautier et vous plongerez en l’an 79 de notre ère, juste avant l’éruption du Vésuve. 

Un jeune homme, Octavien, se prend à rêver de cette époque en découvrant pour la première fois
Pompéi …

En écho à l’exposition actuellement au musée Maillol « Pompéi un art de vivre », nous avons souhaité vous proposer une nouvelle littéraire qui met en scène la vie d’une ville et nous permet de revivre les derniers jours de Pompéi à travers un amour imaginaire.

 

Dessin de F. Georges
Inspiré de la fresque de « Flore »
Provenant de la villa d’Ariane à Stabies