Histoire de la pratique orale de la lecture

UNE CONFERENCE SPECTACULAIRE de Philippe Gaessler

 Lecteur public – formateur – enseignant à Sorbonne Paris V

Un livre, un lecteur, un public

J’ai conçu un parcours à la fois historique et spectaculaire, invitant les auditeurs à voyager dans l’histoire de la lecture à haute voix et à écouter quelques oeuvres choisies. Les grecs et les romains nous ont transmis un alphabet, une langue et les fondations d’une culture. Au fil des siècles nous allons découvrir comment la pratique orale de la lecture tint son rôle de médiation, dans l’univers liturgique, didactique et domestique. Depuis les temps anciens le texte circule par la voix et c’est ainsi que la langue parlée a pu s’inscrire.

 

En seconde partie, je présente la pratique telle que je la conçois aujourd’hui. Lire pour les autres est un acte de transmission. Chaque lecteur possède une voix, un cœur, une âme. La lecture interprétative est un exercice délicat qui suppose des décisions et la mise en œuvre de techniques qui ne sont pas innées.

 

Qu’elle soit oralisée ou silencieuse, la lecture est une voix intérieure qui nous relie à la singularité d’une pensée et des mondes qu’elle décrit. Chaque livre nous révèle l’étrangeté de notre existence, mettant en scène le caractère intime et universel de notre condition.

Dans nos sociétés où la culture  orale a changé, les gens apprécient toujours qu’on leur lise des histoires. La lecture publique peut être considérée aujourd’hui, comme un mode d’expression au service d’un art et d’une pédagogie. Elle sollicite une réflexion à la lueur des images que l’auditeur crée lui-même. Cette aventure, partagée au sein d’une écriture, confère au spectacle vivant sa fonction de sociabilité. Une invitation au voyage qui offre à l’auditeur une voie d’écoute au sein d’un rassemblement.



Durée de la prestation suivie d’un échange avec le public : 1h30

Lectures choisies

 

Les textes que vous allez entendre, sont liés aux époques, aux styles et aux traitements littéraires évoqués au fil de la conférence.

 

Première séquence de lectures

 

 - Le langage naît des passions de Jean-Jacques Rousseau -

(Essai sur l’origine des langues aux éditions Gallimard)

 - L’île d’Eole de Homère –

(l’Odyssée aux éditions Le cercle des bibliophiles - traduit par Mario Meunier)

 

 

                      
Seconde séquence de lectures

 

 

- Le débat du ventre et des membres du corps –

(Un Isopet anonyme du Moyen-âge) 

- Maximes, fables et devinettes de Léonard de Vinci -

(aux éditions  Arléa)

- Lettre au Marquis de Sévigné de Ninon de Lenclos -

(L’art de se faire aimer aux éditions de l’Arche)

- A qui la faute ? de Victor Hugo –

    (un poème issu du recueil « L’année terrible » aux éditions GF- Flammarion)


Troisième séquence de lectures

 

 

- Etre ou ne pas être –

un dialogue surréaliste de O’Warren (inédit)

 

- Le constat de Philippe Priol –

(extrait issu du recueil de nouvelles « Voltaire Volage » aux éditions Charles Corlet)

                                                     ___________________                    

Philippe Gaessler enseigne la pratique orale de la lecture dans le cadre des Médiathèques, des Inspections Académiques, des ESPE et des Universités.

A titre privé il donne des cours particuliers.

L’été il anime un stage d’initiation en plein air dans la campagne Franc-Comtoise. Une façon poétique de voyager dans l’écriture et le paysage.

Si vous désirez découvrir nos actions scéniques et pédagogiques, une documentation est à votre disposition.